Receive our newsletter

Wallonia Other


Prime jusqu’à 100.000 euros pour les hôtels mais pas seulement!

La prime peut être octroyée pour les investissement réalisés au cours de l’année 2016, 2017 ou pour les investissements futurs.

Le décret du Code wallon du Tourisme prévoit une subvention de 40 % au lieu de 30 % pour les acquisitions de matériaux, les travaux et les honoraires destinés à la construction, à l’aménagement, à l’agrandissement et à l’équipement de votre hôtel, ainsi que pour les frais d’animation. Le coût des travaux, honoraires et acquisitions ne peut être inférieur à 7.500 € hors T.V.A.

Exemples d’acquisitions et travaux pouvant faire l’objet d’une subvention :

- Les travaux de gros-œuvre, de parachèvement et de rénovation d’immeubles, notamment le terrassement, la maçonnerie, la menuiserie, la vitrerie, le carrelage, le revêtement de mur et de sol, l’enduisage, la peinture, la toiture ;

- Les installations suivantes, lorsqu’elles sont réalisées dans les chambres ou dans les parties de locaux communs réservés à la clientèle hébergée :

  • Chauffage ;
  • Eau chaude et froide ;
  • Gaz et électricité ;
  • Téléphone installé dans les chambres et raccordé au réseau ;
  • Télédistribution, y compris les appareils de télévision et de radio ;
  • Conditionnement et épuration d’air ;

 - Le mobilier, lorsqu’il est destiné aux chambres ou aux parties de locaux communs réservés à la clientèle hébergée :

  • Lit et sommier ;
  • Rideaux, tentures et couvre-lit ;
  • Armoires et penderies, tables, chaises et fauteuils ;

 - Les aménagements externes tant immobiliers que mobiliers, contigus à l’établissement hôtelier ou situés à proximité immédiate de ce dernier et réservés à la clientèle hébergée, visant à accroître l’image de marque de l’établissement hôtelier :

  • Terrasses, auvents, tentes solaires et vérandas ;
  • Création de jardins, parcs et parterres, mobilier de jardin ;

- Les équipements faisant partie intégrante de l’établissement hôtelier, contigus ou situés à proximité immédiate et principalement destinés à la clientèle hébergée :

  • Salles de séminaire ainsi que l’équipement spécifique y afférent ;
  • Équipements de sport et de délassement tels que piscines, jaccuzzi, terrains de tennis, salles de mise en condition physique

- Les frais inhérents à l’installation de la signalisation routière de l’établissement hôtelier répondant aux critères de la réglementations communale, provinciale, régionale et fédérale ;

- L’acquisition et l’installation du matériel de production d’énergies renouvelables

  • Panneaux solaires

Le Gouvernement peut accorder une subvention de 50 % pour les travaux de mise aux normes pour la protection incendie. Il n’y a aucun coût minimal pour ce type de travaux.

Le montant total des subventions accordées varie en fonction de la capacité d’hébergement :

  • Jusqu’à 20 chambres : 75.000 euros par période de 3 ans ;
  • Entre 21 et 40 chambres : 85.000 euros par période de 3 ans ;
  • Plus de 40 chambres : 100.000 euros par période de 3 ans.

Ces plafonds sont d’application même s’il y a un changement de propriétaire ou de titulaire de l’autorisation.

Le Ministre peut fixer un plafond par catégorie de travaux.

Outre les subventions du Commissariat Général au Tourisme et pour un programme différent (les aides ne sont pas cumulables), les établissements hôteliers peuvent également solliciter la prime à l’investissement dont le taux d’aide varie en fonction de plusieurs critères :

  • Taille de l’entreprise
  • Lieu de l’investissement
  • Création d’emploi
  • Approche innovante
  • Démarche de diversification à l’ étranger
  • Critères sectoriels

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations!

Receive our newsletter